Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Président honoraire de la Confédération africaine de football et non moins président de l’Académie Nationale de Foot (Anafoot), Issa Hayatou vient d’être suspendu par la Fédération internationale de Football Association (FIFA) de toute activité liée au football. Le septuagénaire est également condamné à verser 19 millions FCFA pour corruption.

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante vient de reconnaitre Issa Hayatou, l’ancien président de la CAF, ancien président de la Fifa par intérim, vice-président et membre du Conseil de la Fifa, ainsi que vice-président d’honneur de la Fifa, coupable d’infraction à l’article 15 (Devoir de loyauté) du Code d’éthique de la Fifa.

L’on apprend que l’enquête en question portait sur les agissements de M. Hayatou en tant que président de la Caf, notamment sur son implication dans les négociations, la finalisation et la signature du protocole d’accord et du contrat concernant la commercialisation par la société Lagardère Sports des droits médias et marketing des compétitions organisées par la CAF entre 2014 et 2017.

L’article 15

Dans sa décision, consécutive à une longue audition, la chambre de jugement a établi, sur la base des informations recueillies par la chambre d’instruction, que M. Hayatou avait manqué à son devoir de loyauté dans le cadre de sa fonction de président de la CAF en signant, au nom de la confédération, un contrat contraire aux principes concurrentiels avec Lagardère Sports qui a eu des répercussions désastreuses pour la CAF, à la fois d’un point de vue financier (EGP 200 millions) et de son image.

En conséquence, la chambre de jugement a reconnu M. Hayatou coupable d’infraction à l’article 15 de la dernière édition du Code d’éthique de la Fifa et lui a infligé une suspension d’un an de toute activité relative au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international, ainsi qu’une amende de CHF 30 000(environ 19 millions FCFA)  La décision motivée a été notifiée à M. Hayatou ce mardi 3 août 2021, date à laquelle l’interdiction entre en vigueur. 

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Cybercriminalité : 5000 faux comptes suspendus, des milliards perdus

Les formes de cybercriminalité sont de plus en plus variées selon les constats de l’Antic. L’Agence a révélé les 5 pratiques les...

Le Cameroun rapatrie les anciens combattants nigérians et les membres de leurs familles

Plus de 850 anciens combattants de Boko Haram et les membres de leur famille qui ont fui leurs villages en raison des...

Cameroun : Séquestré par le Colonel Emile Mbankoui, Fridolin Nké fait un direct sous...

C’est à partir du bureau du Colonel Mbankoui, le chef de la SEMIL, que Fridolin NKE a réalisé la vidéo alarmante. L’enseignant...

RDC-Exploitation minière : Félix Tshisekedi révise les accords signés par Kabila

C’est le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, qui a fait part des injonctions de Félix Tshisekedi à ses collaborateurs « Le...

Guinée : La junte du Lt-Colonel Doumbouya exclut tout départ en exil de l’ancien...

Après le départ de la mission de la Cédéao, le CNRD, la junte militaire au pouvoir, a affirmé que le président guinéen...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :