Passi Christopher : l’assassinat de trop !

C’est au Nord-Ouest, l'une des zones touchées par les tendances séparatistes, que le maire adjoint de Balikumbat, Passi Christopher, a été tué après avoir été enlevé par des séparatistes.

Passi Christopher, décès

Passi Christopher

Passi Christopher Dobah, deuxième adjoint au maire du conseil de Balikumbat, a été enlevé pour la première fois par un groupe terroriste séparatiste. Cet incident a eu lieu lors des funérailles de son frère à Baligashu, le 11 novembre 2023. C’est qu’indique un rapport officiel.

Il a été assassiné en captivité le 24 novembre 2023. Les membres exécutifs et le personnel du Conseil de Balikumbat ont appris avec consternation le meurtre horrible et de sang-froid de M. Passi Christopher Dobah. C’est ce que renseigne le communiqué de presse publié le 25 novembre 2023 par le maire en exercice.

Le document condamne en outre et en termes très forts, cet acte honteux et dégradant.  Cet assassinat, commis à l’encontre de M. Passi Christopher Dobah a privé le peuple d’une élite désintéressée et orientée vers le développement de la municipalité. Les conseillers municipaux de Balikumbat demandent au gouvernement d’enquêter sur cet assassinat et d’appliquer la loi en conséquence.

Bilan du seul mois de novembre

La liste des personnes décédées pour le seul mois de novembre dans le cadre de cette crise est lourde et inquiétante. Le 4 novembre 2023, un combattant séparatiste a été tué à Egbekaw, Mamfe. Ce drame a apparemment été perpétré par des mercenaires nigérians. On apprend qu’ils avaient été engagés par des villageois pour protéger la communauté transfrontalière de Boki.

Le 6 novembre, des combattants séparatistes ont perpétré le massacre d’Egbekaw, tuant au moins 20 civils. Ils y ont blessé 10 autres personnes et incendié une quinzaine de maisons à Egbekaw, près de Mamfe. Des sources locales font état de plus de 30 morts. Et parmi eux, plusieurs ont été brûlés vifs dans leur sommeil. Au moins 15 personnes ont été enlevées et un nombre indéterminé a été violé.

L’agence de presse camerounaise a rapporté qu’un groupe connu sous le nom de ” Tigres de Manyu “, était responsable de l’attaque.  Il l’avait menée pour se venger de la mort d’un de ses combattants deux jours auparavant. Les auteurs de l’attaque seraient originaires d’Egbekaw.

Le 11 novembre, les forces de l’ordre ont effectué ont effectué un raid sur un repaire séparatiste à Nguri, tuant six combattants, dont un commandant. Quelques heures plus tard, un soldat camerounais va être tué lors d’une attaque séparatiste à Bamenda. Le 12 novembre, trois soldats camerounais sont tués dans une embuscade tendue par les séparatistes à Belo. Le 21 novembre, des hommes armés ont tué neuf civils. Plusieurs autres se sont vu blessés lors d’une attaque à Bamenyam, dans la région de l’Ouest.

Le 24 novembre, des combattants séparatistes tuent une écolière lors d’une tentative ratée d’enlèvement de son père. Le 25 novembre, des combattants sont accusés d’avoir attaqué l’acteur nigérian Sylvester Madu, tuant cinq personnes et en blessant plusieurs autres à Bamenda.

La Rédaction avec BY

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Le signe d'admiration est un très ancien signe religieux (comme tous...
La province congolaise du Nord-Kivu, à l'est sombre...

Autres actualités

Aide US à l’Ukraine : Le Pentagone a ouvert plus de 50 enquêtes criminelles...

© AP Photo / Charles Dharapak "Nous n’avons étayé aucune de ces allégations, même si...

Levée avec effets immédiats des sanctions contre le Niger : L’humiliant et tardif...

© Photo Twitter / @ecowas_cedeao Les chefs d'Etat des pays membres de la Communauté économique...

Il y croit toujours : « Nous vaincrons »,  affirme Volodymyr Zelensky au 2e anniversaire...

Deux ans jour pour jour après le début de la guerre, Volodymyr Zelensky a remercié les soldats ukrainiens pour leur mobilisation et...

Chantage en Russie : Le Kremlin en passe d’enterrer clandestinement Alexeï Navalny

«Ils veulent que tout soit fait secrètement et me dire “ci-gît ton fils”. Désespérée, la mère de Navalny accuse la...

Réponse du berger à la bergère : A son tour le Porte-parole de Poutine...

Pour beaucoup, c'est une grosse humiliation que le porte-parole de Poutine, Dimitri Peskov, a infligé au président américain qui avait auparavant...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :