Controverse autour du Combat Nganou-Fury : Bon joueur, le boxeur Camerounais a-t-il laissé les juges lui voler sa victoire ?

Le choc de Riyad, en Arabie saoudite, samedi 28 octobre entre Tyson Fury et Francis Ngannou a tourné à l’avantage du premier. À l’issue des dix rounds disputés en boxe anglaise, une première pour le Camerounais, le Britannique a été désigné vainqueur aux points sur décision partagée des juges. Un verdict loin de faire l’unanimité.

Tyson Fury a battu aux points Francis Ngannou à Riyad, le 28 octobre 2023.
Tyson Fury a battu aux points Francis Ngannou à Riyad, le 28 octobre 2023. REUTERS – AHMED YOSRI

Par : Nicolas Bamba

La « Battle of the baddest » (« Bataille des plus méchants ») a mis du temps à démarrer à Riyad, pour quelques heures capitale mondiale des sports de combat avec cet affrontement de poids lourds entre le champion du monde WBC, Tyson Fury, et l’ancien champion du monde de l’UFC – en arts martiaux mixtes (MMA) donc –, Francis Ngannou. Après quelques retards, le face-à-face attendu et les premiers pas du Camerounais en boxe anglaise ont eu lieu, devant un parterre de célébrités – Cristiano Ronaldo, Eminem et Mike Tyson, entre autres, étaient présents.

Plus vieux (37 ans contre 35 ans), plus petit (1,93m contre 2,06m) et logiquement moins expérimenté, Francis Ngannou était face à un sacré défi : faire tomber l’immense Tyson Fury, invaincu en 34 combats professionnels. Il s’agissait aussi, pour le Camerounais, de combler l’écart technique ; s’il affiche une forme physique qui pose parfois questions, le Britannique n’en reste pas moins un expert du ring, très mobile et capable de dominer des bêtes comme Wladimir Klitschko et Deontay Wilder.

Ngannou envoie Fury au tapis au troisième round

Sur le ring, Ngannou ne s’est pas montré impressionné par l’enjeu. Répondant au défi du « Gypsy King » (« Roi des Gitans »), le combattant camerounais a attaqué, encaissé, contré… Et dans le troisième round, il a fait vibrer le public en envoyant son adversaire au sol d’un gauche au front. Ils ne sont pas nombreux, ceux qui ont réussi à mettre Fury au tapis. Compté, le Britannique a eu le temps et le coffre pour se relever sans grande difficulté et reprendre le combat.

Avec sa puissance qui a fait son succès en MMA, le « Predator » a maintenu une menace constante sur son adversaire tout au long du combat. Dans la huitième reprise, une accélération a de nouveau ébranlé Fury. Le champion WBC répondait régulièrement grâce à son coup d’œil et sa vitesse qui lui permettaient de briser la garde du Camerounais et de le toucher à plusieurs fois.

Un combat équilibré, somme toute, avec toutefois une meilleure impression émanant de Ngannou. L’attrait du débutant peut-être, et bien sûr cette image du « Predator » surplombant le « Gypsy King » au sol dans le troisième round.

« Tous les connaisseurs savent que Francis a gagné »

Quand la cloche a sonné la fin du dixième et dernier round, les applaudissements sont montés des tribunes pour les deux hommes. Il ne s’agissait sans doute pas du combat de l’année, ni d’une performance mémorable pour un Fury qu’on a connu plus en jambes. Mais les bookmakers, qui pensaient voir le Britannique donner une leçon au néophyte camerounais, ont eu tort.

En attendant la décision des juges, Francis Ngannou avait le sourire. Vint alors le moment de connaître le comptage des juges. Et la douche fut froide : l’un d’eux a désigné Ngannou vainqueur 95-94, mais les deux autres ont désigné Fury vainqueur 96-93 et 95-94. C’est donc une victoire aux points sur décision partagée pour le Britannique, satisfait malgré les huées venus des gradins. Ce fut son « combat le plus difficile en dix ans », a-t-il concédé.

Beau joueur, Francis Ngannou a gardé son sourire au moment de livrer ses impressions : « C’était mon premier combat de boxe, une super expérience. Je ne cherche pas d’excuse. C’était mon premier combat de boxe, je reviendrai, je vais travailler encore plus fort. Je sais maintenant que je peux le faire. »

Sur les réseaux sociaux, notamment X (ex-Twitter) de nombreux internautes, inconnus comme très célèbres, ont vite fait part de leur indignation quant au résultat. Déçu, le basketteur LeBron James a râlé : « Exactement pourquoi je ne regarde pas la boxe ! Sérieusement les gars ! » Le combattant français de MMA, Morgan Chapa, y est allé encore plus fort : « C’est quoi ce sport de corrompu ? »

Son homologue franco-camerounais, le fantasque Cédric Doumbé, a lui lâché : « Tous les connaisseurs savent que Francis a gagné. Pour l’honneur de la boxe, ils ne pouvaient pas le mettre vainqueur. Bravo Francis Ngannou. »

Source : RFI et FOX SPORTS AUSTRALIA

Repéré par Natondi K.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Le signe d'admiration est un très ancien signe religieux (comme tous...
La province congolaise du Nord-Kivu, à l'est sombre...

Autres actualités

Aide US à l’Ukraine : Le Pentagone a ouvert plus de 50 enquêtes criminelles...

© AP Photo / Charles Dharapak "Nous n’avons étayé aucune de ces allégations, même si...

Levée avec effets immédiats des sanctions contre le Niger : L’humiliant et tardif...

© Photo Twitter / @ecowas_cedeao Les chefs d'Etat des pays membres de la Communauté économique...

Il y croit toujours : « Nous vaincrons »,  affirme Volodymyr Zelensky au 2e anniversaire...

Deux ans jour pour jour après le début de la guerre, Volodymyr Zelensky a remercié les soldats ukrainiens pour leur mobilisation et...

Chantage en Russie : Le Kremlin en passe d’enterrer clandestinement Alexeï Navalny

«Ils veulent que tout soit fait secrètement et me dire “ci-gît ton fils”. Désespérée, la mère de Navalny accuse la...

Réponse du berger à la bergère : A son tour le Porte-parole de Poutine...

Pour beaucoup, c'est une grosse humiliation que le porte-parole de Poutine, Dimitri Peskov, a infligé au président américain qui avait auparavant...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :