La claque d’Assimi Goïta à Emmanuel Macron

S’insurgeant du caractère sournois et malsain du déploiement des soldats français au Mali, le président de la transition Assimi Goïta annonce qu’il fera désormais confiance aux mercenaires.

Assimi Goïta n’y va pas du dos de la cuillère pour s’adresser au président français. Il annonce sans détour que son pays préfère désormais savoir exactement avec qui il collabore. Il avoue ouvertement ne plus avoir confiance en l’armée française déployée au Mali.  « C’est le néo-colonialisme qui continue. Les Maliens n’ont pas, aujourd’hui, de visibilité par rapport à cette présence militaire française en République du Mali. Il y a beaucoup de non-dits. Comme la France avait déjà décidé de changer de méthodologie et de changer de stratégie, sans concertation préalable, nous préférons avoir aujourd’hui des mercenaires, que d’avoir des ennemis voilés en amis », a avoué le président de la transition.

Il s’insurge ouvertement des démarches politiques du patron de l’Elysée « Je parle de la politique française à l’heure actuelle ; nous disons non et nous allons nous assumer jusqu’au bout ! C’est à nous, maintenant, de décider de qui peut rester, qui ne peut pas rester ! Les Français doivent partir. Ils nous ont abandonnés… Nous, nous disons que ce n’est plus à eux de nous dire qu’ils vont partir. Le peuple va demander simplement à ce qu’ils partent » a-t-il indiqué. Emmanuel se retrouve à nouveau sur le grill alors qu’il subit de nombreuses critiques relativement au Sommet Afrique-France de Montpellier qui est une autre preuve palpable de l’infantilisation de l’Afrique.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Le sommet de guerre à Paris prépare l’envoi de troupes de l’OTAN en Ukraine...

Les chefs d'État de l'Union européenne (UE) se sont réunis lundi à Paris pour un sommet sur la guerre de l'OTAN avec...

Tchad : Des violences et plusieurs morts suite à une attaque armée de l’Agence...

La capitale tchadienne, N'djaména, a été le théâtre des actes de violence et d'une grande confusion suite...

Guinée : Amadou Oury Bah, nouveau Premier ministre du Général Doumbouya

Conakry, 27 février 2024- le Président de la République, le Général de Corps d’Armée, Mamadi Doumbouya a nommé Amadou...

Indépendance du Sahara Occidental : Alger trouve son compte dans la “retenue” française à...

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune En Algérie, c’est la satisfaction que la France n’ait pas officialisé sa position sur...

Protestation en République Centrafricaine contre la présence étatsunienne en Afrique et au pays de...

Le peuple de la République centrafricaine s’oppose à l’intervention américaine sur le continent africain, en particulier en...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :