Cameroun-Soldats morts dans le NOSO : les révélations d’un journaliste

Le journaliste Michel Biem Tong, installé à l’étranger, vient de faire des révélations sur les nombreux décès enregistrés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest le 12 octobre dernier.

Les déclarations du journaliste sont sans appel. Parlant des dégâts dans les rangs de l’armée le 12 octobre, Michel Biem confie que plus de 20 soldats du Bataillon d’intervention rapide (BIR) ont été tués par les Dragons rouges dirigés par l’emblématique Field Marshal. D’autres sources proches de l’armée camerounaise démentent catégoriquement cette information.

Mais d’après des sources anonymes au sein des services de sécurité camerounais, près d’un centaine de  soldats camerounais ont été capturés par la faction des groupes armés conduite par le Général Field Marshall dans le village de Beloa, non loin de la ville de MENJI, chef-lieu du département du Lebialem. Lors d’une patrouille piétonne à un endroit appelé Market-Junction, ils sont tombés sur un site où des explosifs artisanaux avaient été extraits et autour duquel se cachait un détachement des combattants séparatistes.

C’est après l’explosion de ces engins que de nombreux militaires sont morts et plusieurs autres ont été blessés. Selon nos sources, une dizaine d’autres militaires ont été tués à Muyuka, au lieu-dit Bafia. Que les agents de la DGRE (services secrets) qui se cachent derrière les profils Facebook manipulateurs et trompeurs daignent dire aux Camerounais exactement ce qui s’est passé à Muyuka et Beloa le 12 octobre 2021 que de crier « Fake news » et de se dire de féliciter « les exploits ». sur les « généraux ambazoniens » qui n’existent que dans leurs fantasmes.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Covid-19 : la stratégie de KmerTech et ses partenaires pour accentuer la lutte

100 acteurs en présentiel et plus de 3 000 participants en ligne, voilà le public que la conférence nationale T-I-E organisée entend...

« Notre lutte c’est la cause du Cameroun. Et c’est là… toute la différence...

La véritable motivation derrière les arrestations illégales et les longues détentions des militants du MRC sous de fallacieux prétextes que les auteurs...

FECAFOOT : l’humiliation de Samuel Eto’o

Voici l'intégralité de son analyse Ce que les sportifs camerounais doivent...

FECAFOOT : la candidature de Samuel Eto’o retenue

8 jours après le dépôt de sa candidature pour le poste de président de la Fédération camerounaise de...

Cameroun : l’administration musèle l’opposition positive selon Mamadou Mota

Il était présent aux côtés de Maurice Kamto lors de l’interdiction de la manifestation de 24 novembre prévue se tenir à l’Hôtel...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :