Cameroun-Crise anglophone: l’hymne national “interdit “

L'année scolaire au Cameroun a débuté ce lundi 6 septembre 2021 avec la réouverture de centaines d'écoles dans les régions à majorité anglophone, pour la première fois depuis trois à cinq ans. Les séparatistes anglophones avaient auparavant utilisé des menaces pour maintenir les écoles fermées, mais certains rebelles, pour la première fois, affirment qu'elles devraient être épargnées par le conflit.

A en croire le gouvernement camerounais plusieurs centaines d’écoles rouvert leurs portes dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ce 6 septembre 2021, alors que la plupart des écoles de ces régions étaient fermées depuis trois à cinq ans avec le déclenchement de la crise en 2016. Selon Ngida Lawrence Che, autorité éducative dans le Nord-ouest « Le taux de participation dans ces écoles est très encourageant. Chaque village de la sous-division peut se vanter d’avoir des écoles en état de marche…Cette fois-ci, nos populations sont plus que jamais déterminées à ce que ces écoles soient opérationnelles. La preuve en est que les populations de ces zones, sous la direction de leurs autorités traditionnelles et religieuses, sont sorties pour libérer les campus scolaires. » a-t-il déclaré.

Selon le gouvernement, les séparatistes ont attaqué ou incendié plus de 200 écoles entre 2017 et 2019, et presque toutes les écoles des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont été fermées. Les enseignants et les écoliers ont fui vers des localités plus sûres. Certains groupes séparatistes auraient posé leurs conditions pour le retour des élèves à l’école « Le futur État indépendant d’Ambazonia ne sera pas gouverné par des personnes sans éducation. C’est pourquoi il est très important pour nous d’instituer ce système éducatif alternatif, même au milieu de notre lutte pour la séparation du Cameroun. » a déclaré Capo Daniel, le chef d’état-major de la défense des Forces de défense de l’ « Ambazonie »,qui serait le plus grand groupe séparatiste du Cameroun.

Il a cependant donné un avertissement à l’armée ; de ne pas investir les écoles dans ces régions. Il a ajouté que les combattants ont reçu l’ordre de s’assurer que l’hymne national du Cameroun ne soit pas chanté dans les écoles anglophones. En déclarant que toute école qui ne respecte pas les ordres de l’ADF sera fermée, et ses enseignants et élèves seront punis.

#ctaText??#  Cameroun-Cybercriminalité : 5000 faux comptes suspendus, des milliards perdus

Les autorités camerounaises ont ignoré ce coup de semonce. « Vous savez que nous souffrons du problème de l’insécurité, mais tandis que certains endroits empirent, d’autres s’améliorent et le ministre a mis sur pied un moyen d’utiliser les enseignants qui ont été affectés dans des endroits qui ne sont pas exactement sûrs pour aller dans des endroits qui sont sûrs et constituer la main-d’œuvre afin d’enseigner à ces enfants » a indiqué Asheri Kilo, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation de base. Elle affirme que les enfants des zones où les combattants interdisent encore l’éducation doivent être admis dans des écoles situées dans des zones plus sûres. Elle affirme que le gouvernement continuera à déployer des troupes pour s’assurer que tous les enfants dans la zone de conflit ont accès à l’éducation.

Pour l’heure, on ignore le nombre exact d’élèves qui ont repris le chemin de l’école ce 6 septembre 2021. Pour certains, ce sera la première fois en classe depuis 2016.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Cybercriminalité : 5000 faux comptes suspendus, des milliards perdus

Les formes de cybercriminalité sont de plus en plus variées selon les constats de l’Antic. L’Agence a révélé les 5 pratiques les...

Le Cameroun rapatrie les anciens combattants nigérians et les membres de leurs familles

Plus de 850 anciens combattants de Boko Haram et les membres de leur famille qui ont fui leurs villages en raison des...

Cameroun : Séquestré par le Colonel Emile Mbankoui, Fridolin Nké fait un direct sous...

C’est à partir du bureau du Colonel Mbankoui, le chef de la SEMIL, que Fridolin NKE a réalisé la vidéo alarmante. L’enseignant...

RDC-Exploitation minière : Félix Tshisekedi révise les accords signés par Kabila

C’est le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, qui a fait part des injonctions de Félix Tshisekedi à ses collaborateurs « Le...

Guinée : La junte du Lt-Colonel Doumbouya exclut tout départ en exil de l’ancien...

Après le départ de la mission de la Cédéao, le CNRD, la junte militaire au pouvoir, a affirmé que le président guinéen...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :